Rencontres coquines et sexy pour libertin(s) et échangistes

/
Tri : arrivée
Statut : hors ligne   
...
  Fermer la zone
 

  Forum - transport en commun, transport peu commun...

  REPONDRE AU SUJET   RETOUR LISTE  

   Nouveau ! Partager sur : FACEBOOK TWITTER E-MAIL

Thèmes :
Page 1 / 1   
Auteur Message

VENUS ROUGE  54
Nb messages : 102

Agrandir la photo
Posteur confirmé

transport en commun, transport peu commun...

17/08/2013 à 10:50
Dans le train tous les deux nous avons décidé de passer qq jours ensemble, loin de mes problèmes, direction Venise pour trois jours en voyagent de nuit nous arrivons sur le quai il est 20 h 00 départ 20 h 10, je porte une jupe droite noire qui fait si bien mettre en valeur mon joli petit cul tout rond, un petit haut rouge pressionné très prêt du corps comme j’aime … il laisse apercevoir la naissance de mes seins tout ronds … a souligner mes formes … pour que l’œil qui s’y arrête prenne du plaisir à deviner mon corps et à suivre mes courbes sensuelles un peu déjà une façon de m’offrir … en croisant qq mâles dans la gare je vois que je ne laisse pas forcément indifférente certains, ce qui n’est pas pour te déplaire non plus être avec une femme féminine et qui l’assume, un tantinet séductrice c’est valorisant pour celui qui l’accompagne ….  un autre me bouscule un peu, prends le temps de me détailler de haut en bas et s’excuse en me faisant un joli sourire … le train arrive en gare, nous montons tous les deux tu as bien vu le joli sourire que le petit brun m’adressait et tu me susurres à l’oreille « alors ma petite cochonne adorée, tu viens d’en exciter encore un » tu prends mon sac et en le soupesant tu le trouves un peu lourd alors que tu me dis « mais qu’est ce tu as mis dans ton sac pour qu’il soit si lourd ? » avec un sourire coquin je te réponds de la lingerie bien sûr et des petits hauts très féminin et quelques objets pour lutter contre l’ennui … sans t’en dire plus.

Nous nous installons tu me proposes de prendre un café à la voiture restaurant, il y a essentiellement des hommes, certains continuant leur discussion sans même faire attention à notre venue, d’autres jetant un petit coup d’œil furtif seulement car  en me voyant accompagnée par un  homme, et dans le fond de la voiture bar  nous retrouvons le petit brun du quai, qui nous fait un petit signe il est accompagné d’un homme avec qui il partage une bière, je suis installée juste en face de lui, nos regards se croisent de temps en temps … un moment plus tard l’homme qui l’accompagnait le laisse, il reste seul … tu retournes commander un café au bar, des qu’il te voit il s’approche du comptoir te salue poliment et tu discutes avec, je ne sais pas ce qu’il te dira … tu resteras 10 minutes avec quand tu reviens à ta place , je te questionne tu vas juste me répondre que tu parlais de ton job car il est lui aussi dans la même activité … je garde cela comme réponse … nous échangeons  qq bisous, ta main me caresse et descend lentement le long du dos , j’ai des frissons, je te regarde , j’ai déjà très envie de toi, je mouille déjà à l’idée que tu m’offres ta queue  … je pose la main sur toi je peux déjà sentir que tu bandes fort …  en entrant dans notre couchette nous nous apercevons que personne ne nous accompagnera nous ne serons tous les deux … d’ailleurs je suis plutôt contente … tu vas me demander de porter une belle lingerie, tu précises seulement une guêpière et des bas  et tes escarpins noirs à brides  tu me laisses me préparer et tu me laisses le choix de la couleur , tu sors de la cabine, pendant que j’ouvre la valise je trouve la guêpière rouge satinée, ou la noire ou encore la violine satinée … je vais choisir la violine avec des bas blancs, tu reviendras 10 plus tard, sans rien me dire … tu sortiras un bandeau que tu vas nouer sur mes yeux … tu vas juste me dire que à partir de ce moment je vais être privée totalement de la vue … et tu m’annonces que ce n’est qu’un début … je te demande ce que tu as envie de  faire ??? pas de réponse … tu me demandes de me tenir dans le fond de la couchette et tu vas faire des photos … tu fais quelques photos … tu fouilles dans ton sac je me demande ce que tu y cherches … quand tu t’approches de moi tu me demande de poser un  poignet sur le bord de chaque couchette du haut et me tenir au milieu jambe écartées  … tu me guides j’obéis ….

Je sens la corde sur ma peau premier nœud, la corde glisse, tu tires la corde elle frotte sur ma peau en laissant  une légère brulure … tu sors sans rien me dire je suis attachée aux poignets sur le bord des couchettes,   la corde repasse sur ma taille encadre mes cuisses et chaque cheville est solidement attachée au pied de chaque couchette, position très impudique jambe ouverte sexe offert à la vue, je vais rester un petit moment, cela me semble une éternité, je cherche pourquoi est t il  parti ??? je t’imagine revenir avec une femme peut être … ou un couple plutôt  j’ai des images qui me viennent à l’esprit … mais je me demande pourquoi m’avoir bandés les yeux et attachée … je frissonne … j’entends la porte de la cabine s’ouvrir et … pas un mot … tu me laisses volontairement sans rien me dire … je vais sentir une présence autour de moi on se déplace … je peux sentir un souffle … et tout a coup je sens le coup sec d’une badine sur ma fesse rebondie … je me tortille … sous la douleur … une main se posera sur ma nuque et lentement je vais la sentir descendre pour regagner mes reins … puis plus rien pendant quelques instants … tu m’ordonnes de me taire et de ne plus poser de questions … une main effleure mon sein , le quitte reviens … le jeu continue … c’est terriblement excitant et troublant … j’ai envie qu’elle revienne sur mon corps et en même temps je me pose plein de questions … je ne reconnais pas la caresse de ta main sur mon corps … un doigt glisse de ma cheville et remonte lentement le long de ma jambe joue avec la lisière de mon bas se glisse sous la jarretelle … caresse le pli des mes fesses et plus rien … tandis qu’une bouche s’approche de mes lèvres et s’empare de mes lèvres d’une façon directe et avide je sens une langue prendre possession de ma bouche … un main reviendra caresser mes fesses … et soudain une autre caresse mon sein droit en restant comme un adolescent sur la dentelle sans oser l’atteindre tandis qu’une autre main dégage avec brutalité mon sein gauche … et le mordille sans ménagement je me tortille , mon corps vacille … quelque chose de froid se pose sur mon sexe vient titiller mon clito c’est froid une sensation étrange … l’objet reste un moment sans bouger … un doigt vient fouiller ma chatte …

je ne tiens plus j’ai comme l’impression que mes jambes se dérobent … puis deux doigts l’explore … je mouille de plaisir … à nouveau un coup de badine sur les fesses … les doigts me quittent et je sens un objet froid me pénétrer … une pince est posée sur un téton … une main joue a donner de petits coups sur la pince … la douleur et le plaisir se confondent … je laisse échapper des petits cris … la pince est enlevée et une langue toute douce vient lécher mon téton meurtri … la bouche l’embrasse tendrement comme pour se faire pardonner de tant de douleur … mon esprit bouillonne … j’ai l’impression d’être un jouet , un objet pour le plaisir de chacun , et chacun ayant sa définition du plaisir , doux caressant , brutal , intrusif, je suis féminine et sensuelle pour celui qui porte le regard sur ma lingerie ses jarretelles qui encadrent le reste de toison … un contentement pour celui qui me fouille la chatte … un amusement pour celui qui joue le chaud le froid alternant douleur et caresse … je suis celle qui fais bander … personne de me prendra pour me faire jouir alors que mon corps ne réclame plus que des grands coups de queue au fond de mon ventre … j’ai n’ai plus qu’une envie jouir … tous ces mâles … je ne connaitrai jamais le nombre … vont se branler sur mon corps a demi nu … je vais sentir le   sperme sur ma joue, mes cuisses je vais les entendre jouir tour à tour … un autre jouira sur les fesses … je vais entendre le bruit de la porte … tu viendras m’essuyer tendrement … tu me détacheras , nous allons tous les deux prendre une douche … et c’est toi qui me tiendra dans le creux de tes bras toute la nuit …

Recit d’un des nombreux fantasmes de Vénus...
CITER  

MODERATRICE  75
Nb messages : 1126

Agrandir la photo
Posteur confirmé

Re : transport en commun, transport peu commun...

21/08/2013 à 11:54

Merci à vous Vénus

Un très beau récit ! Il sera publié sur le blog dès lundi. Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir l'image qui l'accompagnera, il vous suffit de me l'envoyer par message

CITER  

MODERATRICE  75
Nb messages : 1126

Agrandir la photo
Posteur confirmé

Re : transport en commun, transport peu commun...

26/08/2013 à 14:23

Voilà les Vénus, votre texte a été publié ! Voilà l'adresse : http://www.leblogdeslibertins.com/pluralite-masculine/

Si quoi que ce soit ne vous convient pas, faites-nous le savoir

CITER  

BICHARMANT68  68
Nb messages : 31

Agrandir la photo

Re : transport en commun, transport peu commun...

29/08/2013 à 10:30

Coucou très jolie récit j en ais des frissons j aurais aimé être dans ce train , ce  wagon, cette couchette,un grand merci.

Fantasme ,vécu?

En tout cas merci.

Bise libertine.

CITER  

LAICOQUINS  65
Nb messages : 1



Re : transport en commun, transport peu commun...

29/08/2013 à 17:28

tres jolie recit, comme bicharmant j'aurais aimé etre la , mais petite question  est- ce que c'est le brun jusqu'a la fin? En tout cas cet un récit qui fait fantasmer bisou de la part de "laicoquins"

CITER  

BICHARMANT68  68
Nb messages : 31

Agrandir la photo

Re : transport en commun, transport peu commun...

02/09/2013 à 08:50


bonjour laicoquins si un jour vous prenez le train faite moi signe,bises

Citation :

Re : transport en commun, transport peu commun...
Tres jolie recit, comme bicharmant j'aurais aimé etre la , mais petite question  est- ce que c'est le brun jusqu'a la fin? en tout cas cet un récit qui fait fantasmer bisou de la part de 'laicoquins'

LAICOQUINS

CITER  
Page 1 / 1
REPONDRE AU SUJET