Rencontres coquines et sexy pour libertin(s) et échangistes

/
Tri : arrivée
Statut : hors ligne   
...
  Fermer la zone
 

  Forum - CX et déesses

  REPONDRE AU SUJET   RETOUR LISTE  

   Nouveau ! Partager sur : FACEBOOK TWITTER E-MAIL

Thèmes :
Page 1 / 3   >>  >|   
Auteur Message

VENUS ROUGE  54
Nb messages : 102

Agrandir la photo
Posteur confirmé

CX et déesses

25/10/2013 à 16:22

Deux potes, une bagnole… Pardon LA bagnole… Celle de mon pote, une CX ambulance, dans son jus, à peine restaurée, avec tout, même le brancard et les couvrantes brodées aux coins avec le logo et le nom d’un hôpital… Sainte Blandine, deux qui la tiennent, trois… Pardon, sainte Blandine c’est la petite qu’on a jetée aux lions… Une martyre qui excite les satyres comme moi… Mais je digresse…

La CX, mon pote l’avait préparée pour une expo de voitures de collection, tout y était représenté, berline, camion, autobus, pompier ET…. L’ambulance. Il voulait que je vienne avec lui… Bon, moi perso, les graisseux contents quand ils en ont jusque sous les bras, pas mon truc… Mais rien à faire ce week-end-là, soleil prévu, et sûrement deux ou trois petites qui vont traîner… Je me disais en aparté, une langue que je manie avec dextérité, que j’allais un peu mater et mettre tout ça de côté pour mes rêves… D’autant plus qu’il m’avait dit que la ‘’concentration’’ se déroulait du samedi midi au dimanche après-midi et que le samedi soir c’était repas dansant avec tous les exposants, 2 ou 3 cents personnes… il y aurait peut-être des petites à faire danser, un autre truc que je fais pas mal… peut être que sur un malentendu, je pourrais conclure… Le jean Claude Duss du week-end…

Samedi matin, 10H00, départ de chez lui, nos sacs à l’arrière, nous à l’avant… 200 bornes à faire, une broutille dans une caisse comme ça… si elle ne tombe pas en panne bien sûr… A cet âge-là des fois, ça s’arrête net… rupture d’anévrisme de la tête de delco… fracture ouverte du différentiel… m’en fout le docteur ès vieille mécanique c’est mon pote… si il veut on partage, il fera la méca, je ferai la nique… chacun son domaine de compétence… On taille la route et je peux dire que c’est assez sympa, les gens qui voient une ambulance dans leurs rétros nous laisse passer, si je roulais là-dedans tous les jours, je serai moins souvent en retard au taf… On roule, et on se retrouve derrière une petite Citroën saxo qui roule pépère… Apparemment deux filles qui tchatchent et qui ne nous ont pas vus, mon pote se colle derrière et paf, un petit coup de ouin ouin… le bleue, la sirène… Là les nénettes nous ont vues… Elles se sentent tellement coupable que c’est tout juste si elles ne foutent pas leur crécelle au fossé pour nous faire de la place… on est mort de rire… on passe la tête haute en se bidonnant, elles comprennent bien que nous ne sommes pas ambulancier et qu’il n’y a personne qui tente d’échapper à la faucheuse… Quelques kilomètres et on y est… Déjà pas mal de monde… on se fait connaître, on nous explique, on s’installe… premier truc, astiquer la caisse, on expose quand même, ça doit être propre… J’ai le sentiment que mon pote est persuadé que j’ai un CAP de Conchita…

Midi, il commence à y avoir du monde, un casse-croute, une bière… On surveille la caisse et on explique aux curieux… ‘’si si, une vrai ambulance… c’est même dans celle-ci qu’on a transporté Marlon Brando quand il a glissé dans le beurre pendant le tournage du dernier tango’’ certains se marrent, cinéphiles peut être, vicelard sans doute… d’autres ne comprennent même pas… connaissent pas Marlon Brando… Ou ne savent pas ce que c’est que du beurre… Ça me gonfle vite, je vais faire un tour… De jolies caisses, vraiment, même si on n’est pas passionnés… Et de jolies filles aussi… Pas celles qui essayent de vous vendre une Bentley au salon de Francfort… Plus naturelles, plus accessibles aussi… On peut échanger des sourires qui ne soient pas que commerciaux… J’essaye de mémoriser les silhouettes pour voir si elles seront à la soirée dansante du soir…

Je retourne vers mon pote, et, en arrivant, je le trouve avec deux charmantes femmes, petite cinquantaine… grande élégance… Toutes les deux habillées très Femme… sans ostentation, sans provocation superflue… de jolies silhouettes mises bien en valeur… juste ce qu’il faut pour arrêter l’œil d’un homme normalement constitué et lui passer l’envie de parler de sa bagnole où du dernier transfert footballistique d’un énergumène payé des sommes honteuses pour ses gesticulations sudoripares…   Je me dis que je suis quand même un naze… Je cours les champs pour mater de la coquine et c’est lui qui récolte sans avoir bougé sa graisse… Je me colle sur la tronche  le sourire ultra brite & le regard profond, bon peut être plus Robert que Redford, mais j’ai toujours tiré le maximum de mon physique médiocre… et je m’approche… ‘’Bonjour’’… Elles me regardent et répondent à mon bonjour sans plus… Bon ben c’est pas gagné… Je me dis que mon pote va me présenter en insistant sur mes avantages… Et je l’entends dire ‘’Mon pote avec qui je suis venu pour ne pas être seul dans la bagnole’’…  L’empaffé…Encore un peu il dirait que j’ai fait le voyage sur la plage arrière en remuant la tête et qu’il m’a sorti pour me dépoussiérer…  En me regardant il ajoute ‘’C’est les deux petites en saxo qu’on a doublé …’’  Là je souris franchement… Je leur dit qu’il faut regarder derrière aussi quand on conduit et que nous aurions pu être une vrai ambulance… Avec un mec pour qui c’était une question de secondes…  Evidement je ne dis ça que pour prendre le temps de les détailler… Une petite brune, cheveux court, la poitrine plus que généreuse, le regard qui donne l’impression qu’elle évalue votre potentiel sexuel plus qu’elle ne vous écoute… L’autre un peu plus grande, châtain, une chevelure de lionne, une poitrine aigue et très présente, des jambes d’un galbe à faire bander un ayatollah… des yeux qui vous disent que si vous n’êtes pas à la hauteur de la dame, il vaut mieux pour vous changer de planète…  Le yin et le  yang… Le bien et le mal toutes les deux… Mais le mal qui vous fait du bien… Le mal qui fait du bien aux mâles… A ma tirade sur la question de seconde, la brune me répond que c’était effectivement une question de seconde que de les foutre au fossé, et que ce n’était pas du meilleur  goût... Bon ben là, c'est vraiment mal barré… De quelconque je viens de passer à quel con… 03 lettres en moins ça donne 03 trois lettres qui font mal…  Mon cerveau se mets à bouillir… Il faut que je me rattrape… Où je vais passer à la trappe… Je fais mon Mea Culpa en leur disant qu’effectivement c’était un peu pire que moyen et que ça ne peut faire rire que deux nigauds comme nous, mais que bon, c’est la fin de la semaine, qu’elle a été dure et que dans une bagnole de cet âge-là quand on met l’autoradio, il vous crache immédiatement du marcel amont et les discours politiques pré pompidolien alors que quand même on a des excuses… Et même que si elles ne croient pas celle-là je vais leur en trouver une autre…  elles se dérident un peu, je remonte dans les sondages… Je commence à voir le soleil… On cause un peu… Bagnole, week-end… Météo… N’importe quoi, seul but… Qu’elles restent là… Les laisser s’éparpiller au milieu de tous ces mâles lubriques l’œil hagard et le cheveu hirsute, tous ces moines défroqués la main sur le goupillon… du gâchis ça monsieur… C’est de la Femme de haute compétition ça… Taillées pour nous… Je me dis qu’on peut continuer à le croire si ça fait du bien… Au pire on mettra tout ça de côté pour nos rêves…  La lionne nous dit qu’elle sont au courant qu’il y a un repas dansant le soir, qu’elles seraient bien restées mais qu’elles ne connaissent personne et que donc elles ont un peu peur soit de s’ennuyer soit d’être importunées… Là bien sûr mon pote et moi leurs disons qu’on est là, qu’on est leur meilleurs amis depuis toujours, même bien avant qu’on les connaissent et qu’ont seraient enchantés qu’elles nous accompagnent… Ça roule… RDV pris devant la bagnole en début de soirée… elles vont faire un tour… Nous on reste en se disant qu’on ne doit pas le mériter, que c’était sûrement le cadeau de quelqu’un d’autre mais que bon… on ne rendra même pas les cadeaux si quelqu’un vient les réclamer…

 

Le soir arrive, on est là, coiffés, déodorisés (pas désodorisés bande d’inculte… le déodorant c’est pour pas puer la transpi… le désodorisant c’est pour masquer quand ça pue&hellip , habillé de vieux jeans et de neuves vestes… le style chic et décontracté… et pas en retard surtout… Début de soirée pour nous dans ce cas-là, c’est fin d’après-midi pour les autres… on attend, fébriles comme des collégiens… on attend longtemps tellement on était en avance, du coup on gamberge… viendront, viendront pas… Elles ont sûrement trouvé mieux que des nazes comme nous… On commence presque à penser à elles en des termes que nos mères nous gifleraient si elles savaient comment on pense… Elles arrivent… Putain… Belles à couper le souffle…  La lionne avec une petite robe stretch moulante comme un gant, qu’en tirant beaucoup beaucoup  dessus peut être elle arriverait aux genoux… des jambes interminables qu’on a envie de s’inscrire au championnat d’escalade… La chevelure savamment désordonnée… Le regard profond et un tantinet moqueur quand elle voit comment qu’on bave… La petite brune sapée femme honnête… jupe droite, noire… chemisier rouge gonflée par sa poitrine d’enfer… le regard relevé d’une pointe de mascara qui souligne des yeux brillants… on n’ose même pas imaginer à quoi c’est dû… la bouche dessinée d’un trait léger et élégant… Tout dément la femme honnête…  Nous on doit avoir l’air de deux mouflets devant la vitrine d’une pâtisserie… on doit avoir l’air bien con quoi…   

On est content qu’elles soient là, vous pensez bien… On oublie illico nos mauvaises pensées les concernant… Ou plutôt on ne les oublies pas mais on les transforme d’un coup en pensées beaucoup plus salaces… Enfin on est des mâles normaux quoi… ‘’Bonsoir, bonsoir’’… On les bisouilles… et nous voilà partit…

On arrive, grand chapiteau, déjà un peu de monde, un orchestre qui joue devant une Buick 58 que les organisateurs ont montée sur l’estrade… rose la Buick… rose et blanche… l’air d’un gros schamallow… mon pote bave devant… moi je baverai plutôt devant les deux petites qui nous accompagnent… on ne partage pas la passion des mêmes châssis… Sur le côté un grand buffet et au bout un bar bien garni… on attaque tous avec un petit blanc sec, un chardonnay, on trouve une table, on s’assoie, on papote…  Elles crèchent à 200 bornes, comme nous, mais presque à l’opposé, elles sont copines, l’une travaille en mairie, l’autre est chauffeuse de VSL… du coup on se voit bien l’emmener dans l’ambulance, avec la blouse blanche et le petit calot avec la croix rouge brodée dessus… le calot au-dessus de ses calots… L’allusion est tellement évidente que je la garde pour moi… Le chapiteau se remplit, je capte deux ou trois regards de mecs qui matent nos petites… Ça fait quand même du bien quand ça fait ch… les autres… Je suis sûr qu’ils pensent qu’on sera partit avant minuit, qu’elles sont pas à nous et qui si on les rends après minuit on va être obligé de payer deux jours de location… Rien que pour bien les emmer… on va rester jusqu’à une heure… Les GO ouvrent le buffet, on se restaure en essayant de ne pas se bâfrer comme des cochons… on reboit un galuchon, puis deux… je trouve que mon pote picole un peu fort mais bon… La musique démarre pour de bon, je propose un rock à la petite brune, un truc que je fais pas mal… mon pote ne bouge pas, quel con… donc du coup j’emmène les deux sur la piste… un rock avec deux danseuses ça limite les passes mais c’est sympa… et puis ça refait ch… les autres, tous les bons gros beauf vautrés au bar, une bière à la main, sapé dans des jogging rendus informe par le glissement des leurs musculatures obéissant à la loi de la gravitation… Mes deux cavalières se marrent parce qu’elles ont interceptées aussi les regards des propriétaires de la plus belle bagnole du canton… La robe en stretch de la lionne est remontée quasi jusque en haut des cuisses… la coquine ne fait rien pour la redescendre… je pense qu’elle est en train de se faire un pari à elle-même sur le nombre de mecs qui vont s’assoir par terre… Fin de la danse, je les ramène toutes les deux à notre table en les prenant par la taille, histoire de bien faire comprendre à l’assistance avec qui elles sont… Mon pote revient du bar où il est allé faire le refueling.. je pense qu’il a dû en boire deux sur place avant de ramener le troisième… là je comprends plus…  On danse encore un peu, paso, tchatcha… Tous des trucs qui se dansent à deux, où il y a du contact…

 

Une heure du matin, il y a un paquet de mecs un peu allumé, mon pote lui est quasiment éteint, bon il marche encore, ça m’aurait fait mal de devoir le porter… on se casse et on retourne vers la bagnole, les filles me demandent où on dort, je leur dit qu’en fait on était sensés aller chercher un hôtel avant la soirée mais que comme on ne voulait pas être en retard… on n’a rien fait et qu’on est sans chambre… Elles ont un hôtel… Je le sens bien là… la lionne sort son portable, appelle, se fait connaître… Et là le taulier leur dit qu’elles devaient confirmer avant 19H00, que comme elles ne l’ont pas fait leur piaule est relouée… Je me la joue sauveur, je leur dit pas grave, on prend la caisse, on zone, on va trouver une pension… Mon pote lui s’est débranché, il est monté dans la CX et il s’est vautré dans la civière où il dort… Je fouille ses poches, je récupère les clefs, on monte devant mes deux louloutes et moi et roule jeunesse… Doucement quand même… on va pas attirer l’œil de la maréchaussée non plus… On roule un peu, la petite brune est à côté de moi, sa jupe est un peu remontée… putain j’ai envie de glisser la main entre ses jambes… Ça doit se voir terrible parce qu’elle se marre comme des baleines… la lionne attrape sa voisine par la nuque et l’attire à elle pour partager un baiser profond… je le crois pas… là je leur dit que bon j’aime bien voir deux filles ensembles, que c’est très érotique, très excitant même mais que pour le coup je vais rester dans mon couille croisée et que ça me fait moins rire…  La petite brune me sourit et me dit que ce n’est pas parce qu’elles aiment les femmes qu’elles n’aiment pas les hommes… elle pose une main sur ma cuisse et j’obéis à son ‘’arrête toi’’… là elle m’embrasse… un patin hors compétition… si elle n’arrête pas je suis souillé dans 15 secondes… depuis le matin que j’en rêve… penser à la tête à hollande et pas à American pies… Elle arrête… elle me dit alors de redémarrer et trouver un coin tranquille, que temps que je n’ai pas trouvé un joli coin, elles s’occupent toutes les deux sans s’occuper de moi… puis elle se retourne tranquillement vers sa copine et reprend là où elle en était restée… les mains en plus qui courent sur le corps de l’autre… la lionne déboutonne le chemisier de ma voisine… putain les seins… elle tire le soustingue vers le bas, extrait les deux magnifiques globes en me regardant moi, la sal… et se penche tranquillement pour commencer à exciter les mamelons avec sa bouche…  je ne mets pas longtemps à trouver un petit chemin qui rentre dans un champs, je braque pour me planquer derrière la haie, j’éteins tout… les filles ne se sont pas arrêtées, mais la brune tend le bras et m’attire à elle… du coup je gobe son second nibard… il est chaud, parfumé… je le lèche, je le tête, elle gémit… la lionne lève la tête et me regarde… du coup je lui attrape la nuque et je l’embrasse… putain c’est le paradis… je sors de la caisse, ouvre la porte arrière de l’ambulance, mon pote est sur la couverture… je le bouscule pour la récupérer, lui il ne gémit pas il geint… J’étale la couvrante sur l’herbe et tout le monde dessus… Je ne sais pas par où commencer, elles elles savent… Elles me poussent en arrière, sur le dos, et c’est elles qui me déshabillent… Je devrais plutôt dire qu’elles m’épluchent… En 05 secondes chronos je suis aussi nu que le jour où je suis né… La brune est à ma droite, la lionne à ma gauche… Elles se regardent et la lionne dit à sa copine ‘’la 1ere à poil profite de lui en premier’’… Alors là c’est la tornade… Ça vole dans tous les coins… Mais bon, mini robe contre jupe et chemisier, les boutons aux poignets et tout le tintouin… C’est la mini robe qui gagne… La petite brune s’incline, bonne joueuse, en espérant que le garçon tient la distance… J’ai intérêt d’assurer…  Elles commencent toutes les deux à s’occuper de moi… Leurs mains volent partout, leurs bouches m’effleurent… c’est pas possible elles sont partout… elle avaient des copines dans les poches ou quoi ?  je n’ose même pas ouvrir les yeux… je sens une bouche qui s’empare de ma virilité, chaude, douce, humide… qui descend lentement jusqu’à la racine… elle remonte, m’abandonne… me reprend… je sens une légère différence, du coup j’ouvre les yeux… elles m’embouchent tour à tour, l’une après l’autre, c’est divin, démoniaque… je referme les yeux… je profite… la caresse s’arrête… je sens mon sexe prisonnier d’une main qui le guide… puis un corps qui s’ouvre et qui s’offre… elle est trempée… sa copine est derrière elle, elle la tient par les hanches et lui imprime le rythme en lui disant des trucs cochons à l’oreille… si j’écoute c’est mort et j’ai l’air d’un con… je ferme les yeux et les oreilles… j’essaye… je sens quelque chose qui s’écrase sur mon visage… la petite brune m’offre son sexe… je m’en délecte… j’ai envie qu’elle m’inonde le visage de son plaisir… je la dévore… la lionne jouis et se laisse aller en arrière… du coup son ventre m’échappe… la petite brune se penche en avant et lui lèche sa petite fente pas encore refermée, sa petite fente gorgée de la jouissance qu’elle vient d’avoir… je glisse, je me place derrière elle, je la prends par les hanches et je me glisse au fond de son ventre… c’est divin… nous allons faire l’amour une bonne partie de la nuit, elles finiront par me faire jouir dans leurs bouches et nous nous endormirons assez tard, directement sur la couvrante… réveillés par la rosée, on rentre au parking… avant de remettre la voiture en place, je les dépose à leur saxo… je meurs d’envie de leurs demander une adresse, un zéro six… je ne le fais pas… un moment volé au temps, je pense que ça ne doit pas pouvoir se renouveler… autant garder tout ça au chaud… je gare la bagnole, je vais boire un café, vaseux et nostalgique, moi pas le café… et heureux aussi… je reviens à la bagnole, mon pote se réveille… je ne dis rien, lui fait la gueule… de bois… la tête dans les épaules, comme les pigeons… il fout les mains dans ses poches… a l’air surpris… il les ressorts, dans chaque main il a une jolie petite culotte de dentelle… je me marre et je lui dit ‘’ça t’apprendra à boire, ivrogne’’

CITER  

VENUS ROUGE  54
Nb messages : 102

Agrandir la photo
Posteur confirmé

Re : CX et déesses

25/10/2013 à 16:26

Voilà... Choses promises choses dues... Charmes m'avait mis au défi il y a quelques temps d'écrire un texte qui aurait comme point de départ une CX ambulance... Le voici... Avec un peu de retard, mes obligations professionnelle  m'emmenant chaque jour au bord de l'infarctus et de l'illégalité, je n'ai pas toujours le temps que je voudrais pour écrire... Bonne lecture et nous espérons avoir le plaisir de lire vos commentaires... VENUS. 25 octobre 2013.

CITER  

CHARME70  70
Nb messages : 1362


Posteur confirmé

Re : CX et déesses

26/10/2013 à 09:08

Juste une entorse à notre silence pour dire que c'est "au poil !".

CITER  

VENUS ROUGE  54
Nb messages : 102

Agrandir la photo
Posteur confirmé

Re : CX et déesses

28/10/2013 à 12:05

Bonjour, Nous en sommes donc à 100 lectures pour 03 messages... 02 ici dont un de moi pour présenter le texte... et 01 directement sur notre boite de coquins vosgiens... C'est désespérant... 

CITER  

CHARME70  70
Nb messages : 1362


Posteur confirmé

Re : CX et déesses

28/10/2013 à 13:40

Parce que vous croyez que derrière leur écran "pro" de chez LM ou D...y, ils vont prendre le risque de déposer un commentaire ?

D'ailleurs le proxy les en empêche....

Les mêmes qu'en club : les bras serrés autour de la taille, les mains qui tirent la jupe vers le bas, le regard fuyant .....

Qu'espérez vous ?

Vous les amusez, les nourissez... les distrayez de leur morose quotidien, de leur grosse .....

C'est déjà ça....

 

CITER  

FANTASME39  39
Nb messages : 12

Agrandir la photo

Re : CX et déesses

28/10/2013 à 16:06

Merci à vous pour ce moment de lecture au combien agréable ! ! ! 

 

CITER  

PASSANTE  25
Nb messages : 25



Re : CX et déesses

29/10/2013 à 14:52

Merci, je me joins à la foule pour vous féliciter.

Mais il y a bien d'autres choses "cochonnes" à faire avec une ambulance.

CITER  

VENUS ROUGE  54
Nb messages : 102

Agrandir la photo
Posteur confirmé

Re : CX et déesses

30/10/2013 à 07:38

Bonjour. Merci à Fantasme 39 et à Passante pour leur petit mot... C'est agréable de savoir que l'on est lu et apprécié... Dites moi passante, nous sommes un peu à court d'imagination... Pourriez vous nous écrire quelques trucs qui peuvent être fait dans une ambulance? Nous aurions plaisir à vous lire... 

CITER  

CHARME70  70
Nb messages : 1362


Posteur confirmé

Re : CX et déesses

30/10/2013 à 08:28

Noooooooonnnnn !!!!!

Pas elle !!!!!!!!

Si vous ouvrez ce chapitre je vous garantis que ça ne sera pas de l'érotique et que l'hémoglobine va couler à flots !

CITER  

MODERATRICE  75
Nb messages : 1126

Agrandir la photo
Posteur confirmé

Re : CX et déesses

30/10/2013 à 14:30

Oups les Vénus, je vous avoue que nous avions manqué ce message (les risques d'être "posteur confirmé" ^^) Je m'empresse de le lire à tête reposée et de le publier sur le blog  

 

Merci pour le récit

CITER  

VSETNS2  25
Nb messages : 7



Re : CX et déesses

30/10/2013 à 21:13

Une belle histoire, avec tous le ingrédients nécessaires à une belle aventure, dommage pour Mr de s'être endormi, mais quel homme aurait tenté de le réveiller ???

Voilà, j'ai une pensée perso, où mène les affres de l'alcool...

Merci Venus...

CITER  

JUSTTOSEE  47
Nb messages : 19


Posteur confirmé

Re : CX et déesses

30/10/2013 à 22:43

c'est quoi une CX ????????? pas taper sur la grosse justtosee !!!!!!!!!!

 

félicitations pour cette plaisante nouvelle !!!!

 

CITER  

VENUS ROUGE  54
Nb messages : 102

Agrandir la photo
Posteur confirmé

Re : CX et déesses

31/10/2013 à 08:06

Bonjour. Une CX est une voiture de l'ére pompidolienne... Ca à même été il me semble une voiture présidentielle... Pour vous dire qu'a l'époque c'était la rolls de la production française... Pour info, le CX est le coéfficient de pénétration des véhicules dans l'air quand ils circulent... CX, pénétratio, récit érotique... Le pas à été vite franchi... Autre ifo pour votre culture générale, la DS était la voiture présidentile de l'ére degaulienne... CX et DS... La boucle est bouclée... Pour toute autre information, cylindrée, puissance, nombre de rapport dans la boite (on y est encore)... couple poids puissance (on y est toujours)... Rapprochez vous de charmes 70, les voitures anciennes sont sont domaine de prédilection... Il est d'ailleurs à l'orogine du texte et ils ont eux même joués en CX... Le privilège des seniors et des cougars... Avoir vécu et pouvoir s'exprimer sur un certain nombre de sujets... Justements parce qu'ils les ont vécus... CX et DS, charmes les avues roulées (nous aussi) Et 70 est son département pas son age bande de médisants... 

CITER  

CHARME70  70
Nb messages : 1362


Posteur confirmé

Re : CX et déesses

31/10/2013 à 08:21

Pas mal M Venus...

Manque juste que c'est une Citroen ( Pub, pub, pub...)

Que c'est un mélange de technologie avant gardiste ( oléo-pneu) avec un moteur qui date des dinosaures...

Que comme une Harley ça pissait l'huile de partout et que comme les voitures modernes, ça tombait en panne pour un rien...

Néanmoins la CX a été la voiture des "politiques" mais aussi des ambulanciers grâce à sa suspension inégalable et inégalée ( même si elle foutait un peu le mal de mer...).

Plusieurs carossiers ont fabriqué des véhicules "pro" sur cette base, comme sur celle de la DS break.. Heuliez, Durisotti.. les pros du médical.

Il en circule encore, les collectionneurs ne se les arrachent pas encore et il y en a au fond des granges en "bon" état pour pas cher...

Par contre une ambulance est un véhicule "pro" et certaines Préfectures emm... les particuliers qui les collectionnent : Pas ambulancier ? = pas de carte grise... pas toutes ou pas les collectionneurs qui ont "des relations"..

Fin du quart d'heure nostalgie....

Tiens, je vous joins la suivante, une XM .... notre photo de la CX est confidentielle.

CITER  
Photos jointes
  

CHARME70  70
Nb messages : 1362


Posteur confirmé

Re : CX et déesses

31/10/2013 à 08:39

Tiens en voilà une vraie, mais celle là elle va me tirer une larme...

Imaginez la place qu'il y a la dedans, un vrai camping car....

 

CITER  
Photos jointes
  
Page 1 / 3   >>  >|
REPONDRE AU SUJET